Le meilleur de l’Italie réuni dans un seul verre.

La dernière fois que j’ai préparé des spaghettis carbonara, les lardons de guanciale (joue de porc) baignaient dans leur propre gras en fin de cuisson. Plutôt que de tout jeter à l’évier, je me suis demandé comment utiliser ce gras en cocktail sous la forme du « fat washing » (infuser un alcool à l’aide d’une matière grasse).
L’idée du Negroni est venue très rapidement et je m’empressais d’infuser un peu de Gin.

Après quelques essais, le Carbonara Negroni était né.

Pour conserver un bel équilibre, les dosages ont été revus par rapport à la recette originale. Cette version se veut à la fois plus puissante, mais également plus ronde en bouche. Le guanciale atténue la fraicheur originelle du Negroni et apporte de belles nuances qui rappellent inévitablement le jambon italien.

Même si un plat de spaghettis carbonara n’est rien sans un beau jaune d’oeuf (et surtout pas de crème fraiche, malheureux !), nous avons choisi de ne pas en intégrer dans le cocktail, afin de rester dans l’esprit Negroni.
Toutefois, nous avons compléter l’ensemble avec une autre originalité: quelques gouttes de bitter au parmesan, pour une touche de salinité et de complexité supplémentaire.

Ingrédients

4,5 cl (1.5 oz) Gin infusé au guanciale* (joue de porc)
3 cl (1 oz) Vermouth rouge
2 cl (0.65 oz) Campari
2 traits (environ 20 gouttes) de Bitter au parmesan**

Garniture: Jambon italien

*Gin infusé au guanciale
Ingrédients pour 2 verres: 10-12 cl de Gin, du guanciale pour 2 personnes.
Lorsque vous préparerez des spaghettis carbonara, faites revenir le guanciale dans une poêle. Récupérez le gras dans un récipient en verre. Laissez refroidir pendant quelques minutes et ajouter le Gin. Remuez et laissez reposer quelques heures. Placez ensuite au réfrigérateur pendant 24 heures, avant de placer le récipient au congélateur pendant quelques heures pour que le gras soit parfaitement solidifié.
Filtrez l’infusion à l’aide d’un filtre à café et conservez au frais. Le Gin ainsi obtenu est parfumé au guanciale, sans trace désagréable de gras.

**Bitter au parmesan
Ingrédients: Vodka, parmesan, poivre.
Dans un petit récipient en verre, placez un peu de parmesan fraichement rapé avec de la Vodka (1-2 cl suffiront amplement) et un tour de moulin à poivre. Placez au réfrigérateur et laisser infuser pendant une semaine, en remuant de temps en temps. Filtrez ensuite à l’aide d’un filtre à café et conservez au frais.

Préparation

Placez l’ensemble des ingrédients dans un verre à mélange rempli de glaçons. Remuez pendant 20-30 secondes à l’aide d’une cuillère à mélange et versez dans un verre à pied préalablement rafraichi (en le plaçant pendant 15 minutes au congélateur).

Garniture

Pas de garniture.

Accord mets/cocktail

Dégustez le Carbonara Negroni lors de l’apéritif avec du jambon italien, ou tout naturellement avec une assiette de spaghettis carbonara.

Un condensé d’Italie à chaque gorgée.

Note de la rédaction
4.3Note finale
Puissance
Fruité
Acidité
Sucré
Épicé
Amertume
Équilibre
Avis des lecteurs 1 Avis