Photos: Quaff Studio / Nicolas Specht

Un Sazerac new wave à la couleur inhabituelle.

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, pas de Campari dans ce cocktail à la couleur rouge captivante. Il s’agit en fait d’un sirop de betterave qui remplace le traditionnel sirop de cassonade que l’on retrouve dans le Sazerac original.

Mais c’est bien le Mezcal qui a la part belle ici, développant d’intenses saveurs fumées issues de l’agave. On obtient un joyeux bordel à la fois herbacé (Absinthe), fumé (Mezcal), fruité (abricot et betterave) et anisé (Peychaud’s Bitters).

Un cocktail pour les amateurs de Sazerac en quête de sensations fortes.

Ingrédients

6 cl Mezcal
1 cuillère de bar de Liqueur d’abricot (ou pêche ou pamplemousse)
1 cl Sirop de betterave*
3 traits de Peychaud’s Bitters
Quelques gouttes d’Absinthe


*Sirop de betterave
25 g de jus de betterave, 25 g de sucre en poudre.
Placez le jus de betterave et le sucre dans une casserole à feu moyen. Remuez jusqu’à dissolution complète puis retirez du feu.

Préparation

Rincez votre verre avec quelques gouttes d’Absinthe et jetez l’excédent. Versez le reste des ingrédients dans un verre à mélange. Remplissez de glaçons puis remuez pendant 20 secondes à l’aide d’une cuillère à mélange. Versez dans le verre rincé à l’Absinthe sur un gros glaçon.

Garniture

Pas de garniture. Mais si vous avez un peu de betterave sous la main : n’hésitez pas à couper une fine lamelle à la mandoline et à la déposer le long de la paroi du verre, bien calée par le glaçon.

Accord mets/cocktail

Poisson fumé, Po’ Boy aux crevettes, poulet épicé.

Un Sazerac fumé et gourmand.

Pour ne rien rater des dernières actualités cocktails et bières, suivez-nous sur Facebook et Instagram !
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Note de la rédaction
Puissance
Fruité
Acidité
Sucré
Fraicheur
Amertume
Épicé
Originalité
Équilibre
Note des lecteurs12 Notes
4.5