Crédits photos: Petrolicious, Nicolas Specht

À nous la petite anglaise !

La voiture

Lancée en 1957 par Colin Chapman (fondateur de Lotus), la Seven a été conçue dans le but d’offrir le maximum de performances pour un coût le plus modeste possible. La première génération était même disponible en kit à monter soi-même, afin de proposer un tarif encore plus attractif (main d’oeuvre réduite et moins de taxes à payer en comparaison d’une voiture achetée finie).

Sur le papier, c’est très simple : un châssis tubulaire, quelques bouts de tôle en aluminium, un moteur Ford de 40 chevaux, et pas grand chose d’autre.

Au fil des années, la voiture évolue en profondeur et voit son comportement amélioré, tout comme la puissance du moteur qui développe jusqu’à 95 chevaux sur la 2ème génération (1961-1968). Avec son poids réduit (470 kg seulement !), elle avalait le 0 à 100 km/h en 5,8 secondes. Une performance exceptionnelle à l’époque. Et de quoi botter les fesses de bien des GTI actuelles.

Très utilisée en sport automobile, la Lotus Seven permettait de courir sur les circuits à moindre coût. Cette « publicité » devait booster les ventes du modèle, mais faute de rentabilité, les droits de production ont été cédés en 1973 à Graham Nearn, qui créé la marque Caterham. Attention toutefois : de nombreuses autres petits constructeurs proposent des copies de la Seven, mais seules les Lotus d’époque et les Caterham sont officielles.

Il est ainsi encore possible d’acheter une Seven neuve aujourd’hui : elle porte le nom Caterham, mais a conservé la même philosophie : légèreté et plaisir brut. Les modèles neufs débutent à 30 600€, mais c’est le modèle Seven 485 CSR (47 500€) qui est le plus attirant : 240 chevaux pour 580 kg, de quoi vous propulser à 100 km/h en 3,9 secondes à quelques centimètres du sol. Sensations garanties !

Le cocktail

Quelques caractéristiques que j’avais envie de retrouver dans le cocktail : légèreté, acidité, petite touche épicée et explosive.

J’ai ainsi choisi une base de cocktail tiki, qui permet de réaliser facilement de nombreuses variantes. Sur une base que j’aime beaucoup (Rhum et Mezcal), j’y ai intégré du fruit de la passion, de la marmelade d’orange (pour la touche anglaise), et des notes épicées (liqueur de gingembre en option, Tabasco ou barbecue bitters). On rallonge le tout à l’eau pétillante pour un maximum de légèreté, et on obtient un cocktail à la jolie robe jaune dorée qui rappelle le museau des Lotus Seven de course.

Le cocktail est peu sucré et plutôt sec (les anglais les préfèrent généralement comme ça). Le fruit de la passion et l’orange amère dominent, pour un résultat à la fois exotique et typiquement British.

À essayer !

Ingrédients

4 cl Rhum blanc
1 cl Mezcal
1 cl Liqueur de gingembre (en option)
1 grosse cuillère à café de Marmelade d’orange
1/2 Fruit de la passion
10 gouttes BBQ bitters (ou un peu de Tabasco)
6 cl Eau pétillante

Garniture : 1/2 fruit de la passion

Où trouver les bouteilles ?

Chez votre caviste préféré ou via ces liens :
Rhum Trois Rivières – Cuvée de l’Océan
Mezcal Siete Misterios
Liqueur de Gingembre –The King’s Ginger
Bitter End – Memphis BBQ Bitters

Préparation

Versez les ingrédients dans un shaker rempli de glaçons. Shakez pendant une dizaine de secondes, puis versez dans un verre long drink rempli de glace pilée, en filtrant à l’aide d’une passoire fine. Complétez à l’eau pétillante et rajoutez de la glace pilée si nécessaire.

Garniture

Déposez un demi-fruit de la passion sur la glace pilée.

Accord mets/cocktail

Poulet grillé, scones, tomme aux fleurs, mousse au chocolat, pain d’épices.

Légèreté, vivacité, simplicité !

Pour ne rien rater des dernières actualités cocktails et bières, suivez-nous sur Facebook et Instagram !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Note de la rédaction
Puissance
Fruité
Acidité
Sucré
Fraicheur
Amertume
Épicé
Originalité
Équilibre
Note des lecteurs10 Notes
4.2