Surprise aujourd’hui ! Cela fait de longs mois que nous entendons parler de « Clear Milk Punch », mais nous n’avons jamais eu l’occasion d’en goûter (ils sont encore rares dans les bars à cocktails, et leur recette est souvent difficile à réaliser chez soi, car elles demandent souvent de nombreux ingrédients et épices). Heureusement, nous avons réussi à dénicher une recette très simple et nous avons sauté sur l’occasion: il fallait la goûter au plus vite.

Si vous n’avez jamais entendu parler de ce type de cocktail, vous risquez d’être surpris (cela nous a fait le même effet !).

Le cocktail entièrement translucide que vous voyez en photo contient… du lait ! DINGUE, non ?

À vrai dire, ce type de breuvage n’est pas nouveau. Il semblerait que la technique ait été utilisée dès le XIXème siècle. Contrairement aux traditionnels Milk Punch qui ne contiennent pas de citron ni de corps acide, le Clear Milk Punch (également appelé Milk Punch clarifié) utilise cette acidité pour faire cailler le lait. Après avoir filtré le résultat, on obtient un mélange extrêmement clair, et une texture très douce et soyeuse, sans le côté lourd et gras du lait. L’ensemble des ingrédients devient très homogène. Les premières gorgées sont très surprenantes, car l’on découvre un tout nouveau type de cocktail, très loin de ce que l’on a l’habitude de boire.

Idéal pour vos soirées, vous pourrez le préparer en avance et le servir le jour venu directement depuis la bouteille ! C’est également pour cela qu’il commence à être intégré aux menus des bars à cocktails les plus pointus: puisqu’il est rapide à servir, les bartenders peuvent s’éclater et créer des recettes assez folles avec de nombreux ingrédients, chose plus délicate lors du service.

Revenons maintenant à notre Black Tea & Port Milk Punch. La recette originale utilise du Batavia Arrack, un Rhum Indonésien assez « funky », très apprécié en cocktail. Si vous n’en avez pas, vous pouvez le remplacer par du Rhum blanc (nous avons ici utilisé un mélange de deux Rhums Trois Rivières).
Concernant le thé: nous vous conseillons simplement votre thé noir favori ! Le thé « Week-end à Manhattan » infusé ici vient de la boutique Au Fond du Jardin (Strasbourg) et se compose notamment de très belles saveurs de noisettes, qui s’accordent à merveille avec le Porto.

Pour être certain que les dosages soient bons, la recette est présentée en grammes. Avec ces dosages, vous pourrez réaliser environ 1 L de Punch, soit une dizaine de verres.

Ingrédients

145 g Batavia Arrack (ou Rhum blanc)
145 g Porto
454 g Infusion de thé noir 
227 g Lait entier
85 g Sucre en poudre
76 g Jus de citron

Préparation

Dans un récipient (appelons-le récipient A), placez le lait entier.
Préparez votre infusion de thé noir. Pendant ce temps, placez le Batavia Arrack (ou le Rhum blanc), le Porto, le sucre et le jus de citron dans un récipient B. Une fois votre thé (chaud) bien infusé, ajoutez-le dans le récipient B. Remuez jusqu’à ce que le sucre soit entièrement dissout.
Versez l’ensemble du récipient B dans le récipient A contenant le lait entier. Grâce à l’acidité du citron, le lait va instantanément commencer à cailler. Remuez légèrement avec une cuillère et laissez reposer quelques heures.
Il est ensuite temps de filtrer le tout ! Utilisez un filtre à café et filtrez dans une bouteille en verre. Répétez l’opération une deuxième fois pour être certain d’avoir récupéré tous les résidus de lait caillé.
Le Punch peut en théorie se conserver plusieurs semaines au réfrigérateur. Nous n’avons pas fait l’expérience, et vous conseillons tout de même de le boire rapidement (dans un délai raisonnable d’une semaine).

Service

Servez le Milk Punch sorti du réfrigérateur, directement au verre, avec ou sans glaçon.

Une douceur envoûtante ! Ce cocktail est une superbe initiation au monde du Milk Punch clarifié.

Note de la rédaction
4.5Note finale
Puissance
Fruité
Acidité
Sucré
Fraicheur
Épicé
Amertume
Équilibre
Avis des lecteurs 1 Avis