Pour le moment encore à l’étude de style, l’Absinthe A. Junod se refait une beauté. Designée par le Colombien Randy Mora, la bouteille est très travaillée, dans l’esprit de collages surréalistes. On peut y voir un clin d’oeil à l’Absinthe du début du XIXème siècle, qui pouvait provoquer des maux de têtes et hallucinations, ou même la mort dans les cas les plus dramatiques.

Mais soyez rassuré, l’Absinthe est aujourd’hui produite dans les règles de l’art, et si elle est consommée avec modération, tout devrait bien se passer !

Très peu d’informations concernant la commercialisation de cette bouteille, mais on espère la voir très vite sur le marché !