Après 4 ans de beaux et loyaux services, le premier logo de Quaff fait peau neuve.

Au-delà du logo, c’est également l’ensemble de l’identité visuelle qui va évoluer. Ce projet de rénovation me trottait dans la tête depuis des mois, et c’est « grâce » au confinement que j’ai enfin pris le temps de m’y attaquer.

Pourquoi changer ?

Né en 2016, Quaff n’avait pas réellement vocation à devenir ce qu’il est aujourd’hui. J’ai créé à l’époque le site davantage pour moi-même, afin d’avoir un recueil de recettes facile à consulter pour retrouver les cocktails qui m’ont plu.

Aujourd’hui, vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre, et l’on tenait vraiment à vous remercier. C’est parce que Quaff est lu que je continue à produire du contenu. Parce que oui, ça prend du temps de mettre en ligne une recette cocktail. Entre la recherche ou la création d’une recette, les courses pour acheter les ingrédients, le shooting photo, la rédaction de l’article, les posts sur les réseaux sociaux (en anglais et français sur instagram), cela prend généralement 4 à 6 heures. Un gros boulot sachant que ce n’est absolument pas mon métier (je suis graphiste, allez jeter un oeil à mon site si le graphisme vous intéresse !) et que je gère ça tout seul.

Mais voilà, Quaff avait besoin d’un coup de frais. Pour continuer à grandir, pour une communication plus agréable et accrocheuse, et parce que l’univers des spiritueux et de la bière ne cesse de se réinventer chaque jour, avec des recettes toujours plus dingues. Les années 2020 vont mettre une grosse claque aux années 2010, et l’on a envie d’entrer pleinement dans cette nouvelle décennie avec une identité toute belle toute propre.

Bizarre ce nouveau logo !

On est effectivement conscient que ce nouveau logo risque de laisser certaines personnes dubitatives. Moins lisible, trop rétro-futuriste, moins clair (remplacement de la baseline « cocktails & bières » par « magazine »).

L’idée principale était d’avoir un impact visuel extrêmement fort, afin de se démarquer de la concurrence. Créer du contenu introuvable ailleurs, c’est un peu l’idée, et voici comment je l’ai retranscrite sous forme de logo.

Plus de hype, plus de waouw, plus de futur, plus de dynamisme, plus d’exclusivité, plus de communauté.

Des nouveautés à prévoir ?

• Affirmatif ! Les recettes cocktails seront évidemment toujours nombreuses, mêlant cocktails faciles à réaliser et d’autres réalisations plus pointues, afin de satisfaire aussi bien amateurs que professionnels en quête d’inspiration.

• Concernant la partie bière, le choix se portera davantage vers des références pointues. Aujourd’hui, vous êtes nombreux à connaître les bonnes références de la grande distri (Brooklyn Brewery, Brewdog, ou encore Ninkasi et Camden), mais nous chercherons à davantage axer le contenu sur la dégustation pure. Et qui dit dégustation, dit bières singulières, originales et… dures à dénicher. Nous communiquerons prochainement sur les meilleures boutiques bière, et nous donnerons à la fin de chaque dégustation un lien pour retrouver la référence chez un caviste en ligne (mais sachez que certains cavistes physiques ont également ces références, ou d’autres bières merveilleuses introuvables en supermarché)  .

• Une place plus importante sera prise pour les interviews de professionnels (dans l’univers des spiritueux, bars ou bières).

• Davantage d’articles également, tous types confondus.

• Dès la fin du confinement, nous allons vous présenter de manière active les bars français qui comptent.

• Un peu plus de découverte de spiritueux également. Parce que l’on trouve de très beaux produits qui méritent d’être mis en avant (comme par exemple H.Theoria qui nous a mis une grosse claque lorsque nous avons découvert leurs liqueurs en 2017).

• Si vous suivez Quaff sur Instagram, vous avez certainement vu que chaque publication était accompagnée d’un visuel créé sur mesure (colonne de droite de notre page). Au-delà de l’aspect visuel que cela apporte, ce petit exercice aide à entretenir ma créativité. Je compte d’ailleurs y passer encore un peu plus de temps afin de proposer des visuels plus libres et accrocheurs.

• Davantage d’interactions avec vous lecteurs. Principalement via les réseaux sociaux, où j’ai prévu du contenu pour vous connaître un peu mieux et vous faire participer encore plus.

• Et puisqu’il ne faut pas se prendre trop au sérieux, nous ferons quelques articles sous forme de quiz ou de tests de personnalité, comme par exemple « quel cocktail est fait pour toi ? » que nous avons posté en janvier dernier.

Le mot de la fin

Quaff Magazine a vocation à se développer pour vous satisfaire toujours plus, mais n’est absolument pas un site à gros budget. En toute transparence, j’ai même davantage dépensé d’argent que je n’en ai « gagné ». Entre l’achat des bouteilles, du matériel photo, l’hébergement web, la verrerie, sans compter les milliers d’heures de travail… Ce n’est absolument pas une activité rentable. Je suis seul pour gérer l’ensemble du contenu, ma copine m’accompagnant pour les dégustations (elle a le meilleur rôle !). Je ne suis soutenu par aucun grand groupe, contrairement à d’autres (coucou Villa Schweppes, Slow Drinking ou encore Atelier Cocktail), et n’ai pas vocation à le devenir.

Je préserve ainsi une totale liberté éditoriale. Et en ces temps de confinement, le mot liberté est d’autant plus précieux à mes yeux.

Pour nous soutenir : ni dons, ni cagnotte leetchi. Mais on sera toujours heureux de recevoir des mails et réactions aux publications sur Facebook ou Instagram. C’est le moyen le plus efficace pour nous motiver et pour continuer à faire vivre Quaff Magazine.

Merci à tous et restez prudents les loustics !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.