Hommage au journalisme « Gonzo », cette Imperial Porter signée Flying Dog (États-Unis) est un grand classique du genre.

Une bière imaginée en l’honneur d’Hunter Stockton Thompson, qui popularise le journalisme gonzo, « enquête journalistique axée sur l’ultra-subjectivité, faite de récits à la première personne, de rencontres, et de prise de drogues, tout cela combiné à une plume féroce et à un fort engagement politique » (wikipédia).

Cette Imperial Porter est donc sans concession. À la fois amère et onctueuse, on y retrouve de délicieuses effluves gourmandes.

Les parfums de café envahissent le palais dans un premier temps, avant de laisser place à d’autres saveurs : cacao amer, raisin juteux, réglisse, malt grillé, fruits secs, vanille…

La finale est sèche mais avec une belle longueur, toujours avec une amertume prononcée (85 IBU tout de même !)
Discrets dans un premier temps à cause de cette amertume, les 10% se font davantage sentir en fin de verre !

Un grand classique du genre, complexe, brassé « à l’ancienne » (sans ajout de fruits ou d’épices), qui ne surprendra peut-être pas les plus aventureux mais qui fait parfaitement le job.

Fiche technique

Brasserie : Flying Dog
Origine : Frederick, Maryland (USA)
Style : Imperial Porter
ABV : 10%
IBU : 85
Malts : Caramel, Black, Chocolate
Houblons : Northern Brewer, Cascade

Robe : noire, reflets acajou, belle mousse beige
Nez : pain d’épices, marzipan, café
Bouche : café, réglisse, fruits secs, noisettes, malt grillé, cacao amer

Prix

4,50 € environ la bouteille de 33 cl

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Note de la rédaction
92%Note finale
Amertume90%
Puissance70%
Fruité30%
Avis des lecteurs 5 Avis
97%