Imaginé par Phil Ward (Death & Co, New York), le Shruff’s End est un bel exemple de ce que la Bénédictine sait faire de mieux: associer à merveille deux ingrédients qui n’ont que peu de points communs. C’est ici le cas avec le mariage du Calvados et d’un Whisky très tourbé: le Laphroaig 10 ans.

On obtient un parfum très agréable de pomme fumée, qui reste accessible malgré sa puissance. Une réussite !

Ingrédients

3 cl (1 oz.) Scotch Whisky tourbé (Laphroaig 10 ans par exemple)
3 cl (1 oz.) Calvados ou Apple Brandy
1,5 cl (0.5 oz.) Bénédictine
2 traits de Peychaud’s Bitters

Préparation

Versez l’ensemble des ingrédients dans un verre à mélange. Remuez pendant une vingtaine de secondes à l’aide d’une cuillère à mélange, puis versez dans une coupe préalablement rafraichie (soit en la passant 10-20 minutes au congélateur, soit en y versant des glaçons et de l’eau pendant quelques minutes).

Garniture

Pas de garniture.

Un très beau cocktail aux notes fumées et gourmandes.

Recette tirée du livre Death & Co.

Note de la rédaction
4.4Note finale
Puissance
Fruité
Acidité
Sucré
Fraicheur
Épicé
Amertume
Équilibre
Avis des lecteurs 4 Avis