Les bars étant toujours fermés, on imagine que vous êtes nombreux à préparer des cocktails à la maison.
Voici quelques astuces pour passer au niveau supérieur !

Nous vous présentons en vrac différents points indispensables (mais très simples à mettre en oeuvre) sur lesquels faire attention pour faire entrer vos cocktails dans une nouvelle dimension.

Suivez les comptes instagram de certains bars

De nombreux bars et bartenders proposent actuellement des tutos pour réaliser facilement des cocktails de qualité et originaux à la maison. C’est super bien fait et ça permet de conserver le lien bar / client !

Quelques exemples : 
Le Syndicat Cocktail Club
Copperbay
Margot Lecarpentier – Combat
Prohibited Bartending

Plus il y a de glaçons, meilleur ce sera !

Ne soyez pas radins avec les glaçons. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, moins vous utilisez de glace et plus votre cocktail sera dilué (et chaud en plus de ça…).

Alors on n’hésite pas à avoir la main lourde, que ce soit dans le shaker (rempli à moitié de glace, c’est parfait) ou dans vos verres au moment de servir.

Votre cocktail sera bien plus frais, pour une expérience gustative idéale.

Mettez votre verre au congélateur

Indispensable pour les cocktails servis sans glaçons, le refroidissement du verre est malheureusement souvent mis de côté. En versant un cocktail dans un verre tiède, sa température augmentera de plusieurs degrés instantanément… Tellement dommage !

Deux options s’offrent à vous :
– Placez quelques glaçons dans le verre et ajoutez de l’eau. Préparez ensuite votre cocktail et jetez l’eau juste avant de servir.
– Notre solution préférée : mettre le verre au congélateur 10-20 minutes (ou plusieurs heures, peu importe) avant de servir. Le verre entier sera rafraichi, et présentera en plus un magnifique aspect givré très agréable.

De toute beauté !

 

Garniture : less is more

Oubliez les décos dauphin, les vermicelles et les pailles zig zag tout de suite !
On vous conseille oblige à vous inspirer des garnitures que vous trouverez dans les bons bars à cocktails : zeste d’agrume, brin de menthe, quartier de citron vert, fruit déposé sur la glace pilée, quelques noix lorsque vous préparez un cocktail aux amandes, fleurs comestibles, ou parfois rien du tout… sont à peu près tout ce qu’il vous faut pour un visuel réussi.

Surcharger la déco d’un cocktail est acceptable uniquement pour faire plaisir à votre gosse de 5 ans le jour de son anniversaire (sans alcool, c’est mieux dans ce cas précis).

Parfois, une seule feuille de menthe peut suffire !

 

Choisir les bons verres

Même s’il n’existe pas de règle absolue, voici pour quel type de cocktail chaque verre est destiné :
Old Fashioned (avec glace en général) : shorts drinks, clear milk punch
Coupe / verre à pied (sans glace en général) : short drinks, Daiquiri et dérivés
Highball (avec glace ou glace pilée) : long drinks, tikis
Julep cup (avec glace pilée) : cocktails type julep, mais cela peut également être utile pour des cocktails dont la couleur n’est pas forcément agréable à l’oeil (hé oui, on peut faire un cocktail délicieux mais très moche, alors autant ne pas le montrer !)
Tiki mugs (avec glace pilée) : cocktails tikis
Mug en cuivre (avec glace pilée) : moscow mule, ou d’autres cocktails un peu bruts de décoffrage, présenté sans prétention mais avec style.
Verre à vin (avec glace) : Spritz et dérivés
Flûte à Champagne (sans glace) : cocktails à base de vins pétillants
Shots : à la poubelle, tout de suite ! Utile uniquement pour faire des B52 et des cocktails à étages… Ce que vous ne trouverez jamais sur ce site. Et ce qu’on vous interdit de faire (oui, Quaff est une vraie dictature).

Tous ne sont pas indispensables. Mais si vous deviez n’en garder que 8, voici une sélection solide !

 

Savoir choisir ses bouteilles

Exit les bouteilles premiers prix, qui ne vous seront utiles que pour déboucher vos toilettes… mais ne vous ruinez pas non plus dans des alcools hors de prix.

Si vous nous suivez depuis longtemps, vous aurez remarqué que nous tournons souvent avec les mêmes types de bouteilles. Et pour cause : une bonne sélection permet de twister les saveurs à l’infini : 
Gin, Bourbon, Rhum, Mezcal, Cognac, Vermouth (sec et doux), 2 ou 3 liqueurs (abricot, café, 4 épices), amers (Campari, Suze), Angostura bitters.
Avec tout ça à la maison, les portes du home bartending s’ouvrent à vous !

Si vous souhaitez aller un peu plus loin, nous pouvons également vous conseiller ces bouteilles : Absinthe, Calvados, Porto tawny, Chartreuse verte, Vermouth blanc, Rye Whiskey, Whisky tourbé, Amaretto, triple sec, liqueur Italicus, liqueurs H.Theoria,…

Vous pouvez maintenant ouvrir votre bar : je serai votre premier client.

Quelques accessoires incontournables

On peut toujours trouver des solutions pour mélanger un cocktail sans shaker ou pour doser sans doseur digne de ce nom. Mais voici tout de même les accessoires à avoir à la maison si vous faites régulièrement des cocktails :
Shaker. La base ! Ils existent sous beaucoup de formes différentes. Pour les débutants : un shaker trois pièces est parfait.
Doseur / Jigger : pour mesurer précisément les liquides et être sûr de ne pas vous planter.
Verre à mélange. Idéal pour les « stirred cocktails », ces cocktails composés d’ingrédients à la densité proche (souvent des cocktails uniquement composés d’alcools), qui peuvent être facilement homogénéisés. À utiliser avec le point suivant.
Cuillère à mélange. Une longue cuillère, souvent tressée, qui permet de mélanger les cocktails dans votre verre à mélange. Attention, cela nécessite un peu d’entrainement pour savoir faire rouler la cuillère entre vos doigts.
Presse-citron. Pour extraire facilement un maximum de jus de vos citrons et citrons verts.
Pilon. Pour écraser herbes et fruits au fond de votre shaker.
Passoire fine. Lorsque vous shakez un cocktail, les glaçons vont éclater en petits fragments, qui ne seront pas tous filtrés au moment de verser dans le verre. Utilisez donc une passoire fine pour un résultat plus agréable en bouche (et moins dilué). Cela devient toutefois inutile pour un cocktail servi sur glace pilée.

Comptez environ 80€ pour vous équiper entièrement.

L’utilisation de la cuillère à mélange. Une vraie galère au début, mais avec un peu d’entrainement, cela devient un jeu d’enfant.

 

Toujours avoir du citron / citron vert à la maison

Vous avez forcément plusieurs spiritueux chez vous. Vous savez également comment faire des sirops maisons grâce à nos recettes. Mais pour pouvoir réaliser la plupart des cocktails, l’un des éléments incontournables reste le citron.
Une bouteille d’alcool, un sirop maison, du citron / citron vert… pas besoin de plus pour réaliser des petites merveilles.

Et l’on préfère préciser : on abandonne tout de suite le Pulco et jus de citron en bouteille. Rien de meilleur qu’un jus fraichement pressé.

Exprimer un zeste

On « exprime » un zeste d’agrumes au-dessus du verre afin d’en extraire les huiles contenues dans la peau. Le but ? Venir titiller vos narines lorsque vous vous apprêterez à boire une gorgée, afin de dynamiser et de compléter les saveurs présentes dans le verre.

Souvent, le zeste est exprimé dans des cocktails qui ne contiennent justement pas cet ingrédient, afin de ne pas saturer le nez avec les agrumes (par exemple : un Dry martini avec un zeste de citron ou un Negroni / Old Fashioned avec un zeste d’orange).

En plus d’exprimer le zeste à la surface du cocktail, pensez à le frotter légèrement sur les rebords du verre en contact avec les lèvres, mais aussi sur le reste de la surface : vos mains s’imprègneront ainsi de l’odeur !

Pressez le zeste de citron avec vos deux mains pour en extraire les huiles.

 

On oublie les pailles en plastique

Au-delà de l’aspect légal qui fera bientôt disparaitre les pailles à usage unique, il est tellement plus agréable de déguster un cocktail avec une paille en métal ou en bambou. On en trouve maintenant facilement, à des prix très doux.

Faire de la glace pilée

Ah la glace pilée, tellement chouette dans un cocktail tiki ! Mais quelle galère à faire chez soi !
Deux solutions pour en faire sans trop d’efforts :

– Utilisez un torchon ou un sac en toile. Placez vos glaçons à l’intérieur et tapez avec un maillet ou un rouleau à patisserie (attention à ne pas exploser votre plan de travail). Bon, cela reste assez fastidieux et risque de gêner le voisinage si vous en faites trop souvent.
– Solution alternative, mais payante : investir dans un broyeur à glace manuel. Pas hyper cher (environ 30€), elles il vous offrira un grand confort. En 1-2 minutes, le travail sera fait, avec une belle taille homogène. Attention tout de même à éviter les premiers prix, qui rendent l’âme rapidement.

Faites vos fonds de placards

Ne vous sentez pas limités parce qu’il vous reste juste une bouteille de Rhum et du citron vert chez vous. Je suis certain que vous avez plein d’épices, peut-être des herbes aromatiques à écraser au fond de votre shaker, et plein d’autres choses à transformer en sirop (amandes, fruits secs, voire même des petits gâteaux ou du speculoos !).
Pourquoi ne pas tenter un Daiquiri noisettes ?
6 cl de Rhum infusé au beurre noisette*
3 cl de jus de citron vert
2,25 cl de sirop de noisettes (ou noix, pistache,…)**

*Faites chauffer du beurre dans une casserole jusqu’à ce qu’il devienne brun et développe ses arômes de noisettes (attention à ne pas le brûler). Versez sur du Rhum et laissez refroidir à température ambiante. Congelez ensuite le mélange pendant 24-48 heures, puis filtrez en retirant le beurre congelé (technique du fat-washing, qui permet d’infuser un spiritueux avec un corps gras).

**Faites torréfier vos noisettes, puis versez un volume d’eau avec un volume de sucre dans votre casserole à feu moyen. Remuez jusqu’à dissolution du sucre, puis retirez du feu et laisser infuser quelques heures, jusqu’à ce que le sirop sente bon la noisette. Filtrez.

Le mot de la fin

Ne vous fixez pas de contraintes. Ce n’est pas si compliqué de préparer un cocktail. Et s’il vous manque un ingrédient, n’hésitez pas à le remplacer par autre chose de similaire en terme d’équilibre (remplacer du Mezcal par du Rhum, remplacer une liqueur d’abricot par une liqueur de pêche, de la menthe par du basilic, etc.).

Faire des cocktails à la maison, c’est génial, mais n’oubliez pas de retourner dans les bars dès leur réouverture ! En attendant, il y en a beaucoup qui proposent des services de cocktails en livraison. Une bonne alternative pour les soutenir et vous faire plaisir.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.