Photos: Quaff Studio / Nicolas Specht

Outland – HDHC IPA+

Une bière qui va faire beaucoup de vagues.

Une fois n’est pas coutume, je vous présente aujourd’hui une bière très controversée. La raison ? L’utilisation d’une nouvelle forme de houblon développé par Simply Hops : Incognito.

On connaissait le houblon en pellets (du houblon compressé pour faire simple), le houblon cryo (de la poudre de lupuline, très concentrée), et maintenant l’incognito, sous forme… liquide.

Là où la plupart des grosses IPA et DIPA actuelles sont fabriquées avec 5 à 15 g de houblon par litre de bière, la petite dernière d’Outland annonce un monstrueux 45 g/L ! Un chiffre quasiment impossible à atteindre avec les méthodes traditionnelles (risque de hopburn, oxydation, rendement catastrophique…).

Plusieurs avantages sont ainsi à mettre au crédit de l’incognito :
– Pouvoir houblonner une bière à des taux hallucinants.
– Une utilisation grandement simplifiée pour les brasseurs.
– Pas besoin de matériel spécifique.
– Coûts de stockage et d’expédition réduits.

Mais alors Jamy, pourquoi cette bière est-elle controversée ?

Tout simplement car la frontière entre brasserie craft est industrielle devient floue. Ce houblon sous forme liquide nous rappelle un bon vieux produit utilisé depuis des années par les industriels : l’extrait de houblon. Même si leur utilisation et leurs fonctions ne sont pas les mêmes, il s’agit dans les deux cas de houblon très transformé.

Les brasseries artisanales prônent souvent l’utilisation de produits naturels (eau, malt, houblon, levure). Où se situe alors la ligne à ne pas franchir ? Doit-on mettre des œillères face à une bière gustativement agréable mais fabriquée à l’aide de produits transformés ? Vous avez deux heures.

Photo : issue de la vidéo de Felix Bergeret pour Outland.

La dégustation

Une chose à savoir avant de commencer : HDHC IPA+ (High Density Hop Charge) n’utilise pas à 100% le houblon Citra incognito. Il vient en complément de houblons solides.

L’ouverture de la canette est déjà un grand moment. La pièce entière est envahie d’une puissante odeur de fruits exotiques et d’agrumes. Ça annonce du bon pour la suite.
Cela se confirme dès la première gorgée : les 45 g de houblon sont bien là ! La puissance aromatique est impressionnante, à la limite du too much, mais qu’est-ce que c’est bon ! On frôle d’ailleurs le hop burn (un picotement désagréable issu d’un houblonnage excessif mal géré), on se dit à chaque gorgée que ça va commencer à gratter le fond de la gorge, et finalement non. Belle maitrise pour une première avec ce nouveau procédé !

Concernant les saveurs : les fruits exotiques sont omniprésents : mangue, passion, papaye, agrumes, et aussi de l’abricot qui se dévoile de plus en plus au fil de la dégustation. Je ne sais pas si c’est l’effet incognito, mais il se dégage un aspect très « fruit fraichement cueilli » très agréable.

Le corps est finalement assez peu épais pour une IPA qui se rapproche d’une DIPA (7,6% d’alcool). Plutôt sèche, l’amertume est présente mais pas envahissante, bien équilibrée par l’aspect juteux des saveurs fruitées.

Seule critique : les bulles sont un peu trop généreuses à mon goût. J’aurai aimé un peu plus de douceur pour un résultat un chouïa moins agressif, mais c’est pour chipoter. À vrai dire, il s’agit tout simplement de l’une des meilleures houblonnées française que j’ai eu l’occasion de boire.

Pour résumer : du fruit, de fruit et encore du fruit ! Pas trop de nuances mais une énorme puissance aromatique. C’est très frais, on frôle le too much mais qu’est-ce que c’est bon !

Fiche technique

Brasserie : Outland
Origine : Fontenay-sous-Bois (France)
Style : IPA
ABV : 7,6%
Houblons : Citra, Mosaic, Bru-1 (Total : 45 g/L)
Untappd : Outland – HDHC IPA+

Robe : jaune orangé, trouble, fine mousse
Nez : mangue, ananas, passion, agrumes, fruits exotiques
Bouche : mangue, passion, abricot, agrumes, melon, papaye

Prix

8,10€ la canette de 44 cl, disponible chez Bieronomy.
À retrouver également chez certains bons cavistes.

Pour ne rien rater des dernières actualités bières et cocktails, suivez-nous sur Facebook et Instagram !
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Note de la rédaction
Puissance
Amertume
Fruité
Rondeur
Acidité
Longueur
Originalité
Note des lecteurs10 Notes
4.5